Pêche en France

Pêche en France

La pêche en France n’est pas seulement une activité du Dimanche, c’est plus qu’un passe temps, c’est un mode de vie. Premièrement nous allons parler des pêcheurs en France et des régions de prédilections ensuite par les principaux poissons péchés en France. Pour terminer par une analyse économique de la pêche en France.

Les pêcheurs sont régis et affilier à la Fédération national de la pêche en France.
Saviez-vous que la FNPF est la deuxième plus grosse fédération sportive de France ? En terme de pratiquants, elle se situe sur la 2ième place du podium après celle du football (2.150.000 licenciés). Avec ses 1.417.858 adhérents elle se situe avant celle de la chasse (1.370.000 chasseurs en France).

On observe sur cette carte que la pêche en France est une activité assez présente dans presque l’entièreté du pays. En effet, la pêche en France est assez développé dans près de 80% des département car il s’y trouve au minimum 10 000 pêcheurs.

Sur presque l’entièreté de la région côtière Ouest quasiment tous les départements contiennent plus de 20 000 pêcheurs ce qui fait de cette région un endroit où la Pêche en France est assez répandue.
Les régions du Rhône, de la Sâone et du Loire, Côte d’or et l’Isère trouvent au minimum plus de 20 000 pêcheurs. Cela s’explique par le fait que ses régions sont traversées par le Rhône et de Loire.

De plus à proximité de ces régions nous proposons nos services. Voici les endroits que nous estimons parfait pour la pêche en France pour vous:

   •    L'Etang de Mont se trouve en Auvergne, c'est la destination idéale pour le pêcheur qui aime le confort. Le cheptel est parfaitement connu et est composé de plus de 1000 carpes avec un poids entre 7 et 27 kgs. Les 9 postes sont prévus d'une tente-bungalow de 3m sur 4. Les tentes sont placées sur un plateau en bois qui donne un bel aperçu du plan d'eau et des cannes. Le bloc sanitaire à l'Etang de Mont est incontestablement en bonne condition et est parfait pour s’adonner à la pêche en France. Les poissons record sont: une carpe-miroir de 27 kg, une carpe commune de 21 kg, une carpe cuir de 14 kg, une koi de 18 kg et un amour blanc de 21 kg.

•    Le Domaine de Bouxier se trouve également en Auvergne. Le plan d'eau privé est grand de 21 hectares et est très apprécié par les pêcheurs à la carpe. Il n'y a que 7 postes aménagés sur 3 côtés de l'étang. Sur chaque poste vous trouverez une grande hutte en bois avec une table et 2 chaises pour vous protéger contre les intempéries. Le propriétaire nous a promis de ne pas louer plus que 7 postes à un maximum de 14 pêcheurs afin de garantir une pêche de qualité. Les sanitaires sont récents et en bonne condition. Il y a de l'électricité pour recharger les batteries. Récemment on a attrapé une miroir de 26 kg, une carpe commune de 15 kg, une cuir de 13 kg et un silure de 42 kg.

Concernant les principaux poissons concernés par la pêche en France nous pouvons en premier parler des poissons d’eau douce, Il existe 3 familles de poissons d’eau douce :

•    Les poissons carnassiers: Ces poissons se trouvent au sommet de la chaîne alimentaire de nos écosystèmes. Ce sont des prédateurs se nourrissant essentiellement des autres poissons. Il s'agit, du silure, du sandre, du black-bass, du brochet et de la perche. Les salmonidés bien entendu sont aussi des carnassiers.

•    Les salmonidés: Ce sont des espèces d'eau vive, beaucoup recherchées par les pêcheurs sportifs. Dans nos eaux, il s’agit principalement du saumon et de la truite.

•    Les cyprinidés: Cette famille comprend la plupart des poissons d'eau douce de France. Ils ont une taille très variable, depuis la grande carpe jusqu'au petit gardon. Ce sont des poissons omnivores, beaucoup d'espèce fouillant le fond pour trouver de petits invertébrés.

Au total il existe près 83 espèces de poissons que la pêche en France permet de pêcher. Certaines sont très répandues, d'autres sont rarissimes, voir peut être disparues.

Concernant les poissons de mer de nos côtes qui servent pour la pêche en France, ils sont classés en deux groupes principaux : le groupe des poissons cartilagineux (les chondrichtyens) et le groupe des poissons osseux (les ostéichtyens)  Ces groupements se reflètent principalement sur la parenté des poissons, en s’appuyant sur l'ossification du squelette. Au sein des poissons cartilagineux, on compte les requins et les raies. Le groupe des poissons osseux, quant à lui, regroupe l'essentiel des espèces de nos côtes, par exemple le bar, le lieu, la sardine, etc.

Avec un littoral de 5 500 km de côtes, le secteur des pêches maritimes et de l'aquaculture figure au 4e rang des pays de l'Union européenne avec environ 10 % des captures. La pêche française génère un milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2010 et représente près de 93 000 emplois directs et induits. Un quart de la consommation nationale de produits aquatiques provient de la pêche française. La France est ainsi le 2e domaine maritime mondial après les États-Unis. La production des 7 000 navires français, dont 4 600 en métropole, représente 310 000 tonnes débarquées en frais et 154 000 tonnes en congelé, soit une valeur de 940 millions d’euros pour 22 000 emplois directs, dont 19 000 en métropole

Commerce extérieur Français :

Les importations françaises n'évoluent quasiment pas en 2012, malgré le vigueur des importations de saumon, de cabillaud et de bar. La diminution des flux entrants en provenance des pays tiers s'explique par une augmentation des prix, mais également par la mise en ouvre de nouvelles législations communautaires sur les pêches dites illégales et illicites. Les exportations quant à elle poursuivent le ralentissement amorcé quelques années auparavant. Elles sont soutenues par les ventes de seiche et de baudroie. Les demandes espagnoles et italiennes ont diminué en 2010.

La balance commerciale de la Pêche en France est négative sur toutes les catégories. Cela signifie que le France est dépendant des autres pays en terme de Poissons.

Recevez notre Newsletter

Remplissez votre e-mail et recevez les nouvelles sur nos plans d'eau